Actualités

Convention Energie Jeunes 2021 : UN MOMENT FORT

12 Fév 2021

Mardi 2 février 2021 – 17h00390 participants attendent l’ouverture de la 10e édition de la convention annuelle d’Energie Jeunes. C’est un record de participation !

Si le format est inédit, puisque digital en ce contexte sanitaire particulier, l’ambition reste la même : proposer un grand moment de rencontre et de partage autour de notre mission : offrir au plus grand nombre de collégiens, dans les territoires les moins favorisés, l’opportunité d’ « apprendre à aimer à apprendre ».

Elisabeth Moreno, Ministre en charge de l’égalité des chances : « Votre association est importante. »    

« Cette crise sanitaire est une épreuve sans précédent pour notre humanité et encore plus compliquée pour notre jeunesse », affirme Elisabeth Moreno, Ministre déléguée en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances. Pourtant notre jeunesse reste engagée et est consciente des inégalités et injustices de notre société. C’est pourquoi il est nécessaire de lui ouvrir le champ des possibles. De lui montrer que « derrière chaque défi il y a des opportunités ». Témoignant sur son propre parcours, Elisabeth Moreno, a salué et rappelé son profond respect pour l’engagement des enseignants, des écoles et des associations qui œuvrent sur le terrain. « L’état ne peut pas porter seul les sujets de l’égalité des chances […]. C’est un triptyque gagnant, une combinaison des politiques publiques, du travail des associations et l’engagement des entreprises. ».

Ecoutez l’intégralité de son discours.

 

Valérie Cabuil, Rectrice de la région académique Hauts-de-France et de l’académie de Lille : « Vous arrivez à embarquer tout le monde ! »

« Il est cependant nécessaire à court terme de sécuriser le présentiel des enseignants dans les écoles et la restauration scolaire ». Si les difficultés rencontrées actuellement dans les collèges des territoires défavorisés n’ont pas été créées par la pandémie, celle-ci a mis en lumière les conditions sociales difficiles dans lesquelles évoluent les enfants mais aussi celles des enseignants. Il est maintenant nécessaire pérenniser les actions mises en place en situation d’urgence et de continuer à traiter les faiblesses identifiées : réduction de la fracture numérique par l’équipement des établissements et des foyers, former les professionnels à une meilleure utilisation des outils numériques. Toujours selon la Rectrice, il serait important d’analyser le phénomène de « raccrochage » constaté chez certains élèves grâce à l’école à distance, tout comme de capitaliser sur de belles expériences de Devoirs Faits. La prévention du décrochage par la bienveillance dans la classe doit être maintenue tout comme les formations des enseignants et la collaboration avec les associations. De plus, il s’avère nécessaire de cultiver l’esprit d’équipe dans les collèges.

Ecoutez l’intégralité de son discours.

 

Année particulière marquée par des périodes de confinement et la mise en place de protocoles sanitaires contraignants, 2019-2020 a poussé tous les acteurs associatifs, institutionnels et mécènes à se réinventer pour aider les collégiens. Une évidence pour tous, Energie Jeunes, communauté éducative et grands mécènes peuvent agir efficacement pour réduite les inégalités scolaires. Ci-dessous les témoignages de certains acteurs essentiels pour retracer l’année 2020 et évoquer les enjeux de l’année à venir.

 

Daniel Chérel, DG d’Energie Jeunes jusqu’à janv. 2021 : « Mars 2020 : une obsession, garder le lien avec les collèges ».

Mars 2020, Energie Jeunes est confinée. « Un vrai tremblement de terre car tous les collèges sont fermés durablement […] Les collèges et l’ensemble de nos partenaires subissent de plein fouet cette annonce avec toutes ses conséquences humaines, organisationnelles et économiques » explique Daniel Chérel, directeur général de septembre 2019 à janvier 2021. Mais l’association se mobilise immédiatement pour garder le contact avec les collèges. Plusieurs groupes de travail sont créés pour innover et soutenir « autrement » les collèges. Les programmes d’Energie Jeune se déclinent en format vidéo « minute conseil » pour que chaque collégien puisse garder la motivation, l’envie d’apprendre et ne décroche pas. Des coachings méthodologiques sont mis en place pour aider certains élèves à mieux s’organiser au quotidien, des ordinateurs sont mis à disposition grâce aux dons de nos mécènes…

Ecoutez l’intégralité de son discours 

Philippe Korda, Président d’Energie Jeunes : « Donner à chaque enfant la possibilité d’aimer apprendre pour trouver sa place dans la société de demain».

Comme le rappelle Philippe Korda, Président d’Energie Jeunes, nous pouvons « aider les élèves à s’épanouir dans leur scolarité si on arrive à modifier la façon dont ils réagissent face à la difficulté […]. La recherche montre que parfois tout est simplement une question de déclic […]. Et notre volonté est de donner à chaque enfant la possibilité d’aimer apprendre pour trouver sa place à l’école et dans la société de demain ».

Ecoutez l’intégralité de son discours.

Pour les principaux de collèges : « Enseignants et associations sont en synergie ».

L’annonce du premier confinement en mars 2020 a ainsi conduit les établissements à mettre en place les cours à la maison. « Il a fallu faire front. Il a fallu développer les synergies. Chaque enseignant a dû réinventer son métier » témoigne Hubert Boulon, Principal adjoint du collège Chasse Royale à Valenciennes (59). Un moment difficile où tous sont devenus des télé-travailleurs, télé-assistants sociaux, télé-CPE. « Tout le monde a œuvré dans le même sens pour assurer cette continuité pédagogique ». L’établissement a bénéficié de l’aide de deux partenaires dont Energie Jeunes pour équiper les foyers d’ordinateurs et de tablettes. Il fallait « appréhender chaque situation familiale et maintenir le lien entre le collège, les enfants et les parents ».

 Ecoutez l’intégralité de son discours.

Pour François Guiochet, Principal du collège du Renon à Vonnas (01), les facteurs les plus déterminants dans la réussite scolaire sont l’origine sociale et l’aide que peuvent trouver les élèves dans leurs familles. Il constate que depuis plusieurs années, les élèves comprennent moins la nécessité de l’effort et de l’organisation pour apprendre et progresser. « A cela s’ajoute une surexposition aux écrans qui nuit au temps passé à travailler et à se reposer » précise-t-il. « Les travaux en neurosciences et neuro- éducation pourraient être d’un grand secours car elles apportent des preuves scientifiques sur le fonctionnement du cerveau et donc sur des méthodes efficaces qui ne sont pas contestables » rajoute-il.

Ecoutez l’intégralité de son discours. 

Energie Jeunes : « Un engagement incontournable » pour nos mécènes

Selon Fabienne Dulac, Directrice Générale d’Orange France, « Le monde de l’entreprise a des devoirs dans le soutien aux associations : lutter contre une forme d’inégalité, lutter contre la fracture numérique et pour l’accès à l’éducation. L’entreprise a cette responsabilité de faire aimer apprendre, le devoir de favoriser l’égalité des chances et de créer la société de demain en aidant tous les jeunes qui, au démarrage, n’ont pas eu les mêmes chances que les autres ». Partenaire historique, Orange soutient Energie Jeunes depuis maintenant 10 ans. L’engagement est dans l’ADN du Groupe Orange : 8 000 de ses 70 000 collaborateurs sont bénévoles au sein d’associations à ce jour. « Il y a un ADN commun entre Energie Jeunes et Orange » précise-t-elle. « La volonté de transmettre le savoir, d’intégrer la diversité, d’être partout sur tout le territoire ».

Ecoutez l’intégralité de son discours.

Gilles Grapinet, Président-Directeur Général de Worldline, insiste sur son engagement avant tout personnel. Il croit en la cause d’Energie Jeunes. Il la décrit comme une cause « plus que généreuse, fondamentalement positive, qui croit en l’humain, en un travail de fond durable basé sur des fondements scientifiques ». Prenant l’exemple de ce vieux dicton chinois « Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour, si tu lui apprends à pécher, il mangera toute sa vie », Gilles Grapinet affirme qu’« Energie Jeunes arme les enfants pour toute la vie ».

Ecoutez l’intégralité de son discours

 

Catherine Ozon, nouvelle DG d’Energie Jeunes : « Ruralité et communauté éducative, nos dossiers majeurs en 2021 ».

Les perspectives et projets d’Energie Jeunes ont été présentés par notre nouvelle Directrice Générale, Catherine Ozon. Cette dernière a commencé par remercier toutes les équipes régionales d’Energie Jeunes et tous les personnels des collèges qui les accueillent. Grâce à eux et si les règles sanitaires le permettent, Ma Réussite au Collège aura touché 100 000 collégiens à fin juin 2021. En plus des deux dossiers majeurs que sont « l’accès aux collèges en zone rurale » et « les synergies avec la communauté éducative », trois nouvelles options de programmes viendront renforcer Ma Réussite au Collège :

  • Un module Découvertes des métiers de l’entreprise pour pallier l’absence de stage de 3ème
  • Un module méthodologique associé au programme phare de l’éducation nationale « Devoirs Faits »
  • Un module très innovant à destination des parents.

Ecoutez l’intégralité de son discours.

C’est sur les témoignages poignants de nos volontaires Energie Jeunes que la Convention 2021 s’est terminée. Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine !

Continuez à suivre notre actualité sur nos réseaux sociaux ……et retrouvez toutes les discussions sur Twitter et LinkedIn avec le Hashtag #EJconv2021

En chiffre :

  • 577 inscrits
  • 390 participants
  • 10 orateurs
  • 1h53 d’échanges et de temps forts

L'intégralité de la convention

Nos volontaires témoignent

NOS PARTENAIRES