Actualités

Les « Messages aux élèves de 6e » : Une méthode d’apprentissage de Ma Réussite Au Collège qui fait ses preuves

11 Mai 2021

Rentrée 2020, Energie Jeunes dévoile les nouveautés du Programme Ma Réussite Au Collège. Parmi les nombreuses évolutions, les « Messages des élèves de 5ème aux élèves de 6ème ». Décryptage de cette méthode d’apprentissage efficace.

Une méthode d’apprentissage innovante : « Saying is believing »*    

Parmi les nombreuses méthodes pour apprendre aux enfants à se poser des questions, à mémoriser et à rester motivés à apprendre, il en existe une qui se révèle simple et performante : synthétiser une information et l’apprendre à quelqu’un d’autre ou l’art de jouer soi-même au professeur. C’est une manière de signaler une information importante au cerveau. C’est sur cette base qu’Energie Jeunes à mis en place, au programme de 5ème de Ma Réussite Au Collège, les « Messages aux élèves de 6ème ».

L’idée vient de la recherche scientifique. Elle se base sur le phénomène nommé « saying is believing ». Concrètement, lorsqu’une personne doit s’exprimer sur un sujet après avoir reçu des informations dessus, elle est d’autant plus convaincue par le message (« si je le conseille à quelqu’un d’autre, c’est que c’est vrai« ). Cet exercice se déroule après avoir expliqué aux élèves que leur cerveau est comme un muscle qu’il faut entraîner.

 L’envie de transmettre, comme ressort de cette méthode d’apprentissage 

« Les élèves montrent beaucoup d’enthousiasme pour cet exercice et le prennent très au sérieux. Ils s’impliquent beaucoup dans leur message. Cela se traduit par un appel aux animateurs pour être sûrs qu’ils ont bien compris ce qu’on attendait d’eux. Dans l’ensemble ils sont assez « bavards » et proposent des textes concrets. La majorité aime nous les soumettre quand ils sont « fiers » de ce qu’ils ont dit. Nous faisons une extraction des verbatim que nous leur présentons lors du deuxième épisode. En général, ils sont curieux de savoir ce que disent leurs camarades de 6ème, à qui nous présentons le même slide au deuxième épisode. » Marie-Pierre Layré-Cassou – Animatrice experte.

 

 

L’erreur est permise 

Cela conforte les élèves de 5ème dans l’idée qu’ils peuvent s’améliorer et que ce n’est pas grave de faire des erreurs, que cela n’est pas une fatalité. « Mais cela leur permet également, quel que soit leur niveau scolaire, de prendre la place d’une « personne ressource », de se sentir vraiment appartenant à la communauté scolaire car des plus jeunes comptent sur eux », explique Léa Combette, doctorante chargée de missions scientifique chez Energie Jeunes. Pour les plus jeunes, il est intéressant de voir que même les plus âgés, qui se montrent parfois détachés de l’école, pensent que persister est important et ont confiance en eux.

Une méthode d’apprentissage qui responsabilise

« L’idée de demander un conseil aux élèves de 5ème vers les élèves de 6ème est excellente. Non seulement, elle plaît beaucoup aux élèves, mais elle les oblige à se poser les bonnes questions sur le message à faire passer. Et ils sont en général très pertinents. Nous avons pris le parti de résumer les conseils sur un slide que nous montrons lors du 2ème épisode aux 5ème et aux 6ème. Les élèves de 5ème sont très fiers lorsqu’on leur dit qu’ils sont diffusés auprès de leurs camarades de 6ème. Cela les responsabilise dans leur comportement. Nombreux professeurs exploitent les verbatims par la suite. Ils sont parfois exposés dans les collèges. » Sylvie Ridard – Déléguée régionale et animatrice experte.

Ils en parlent – Découvrez les témoignages des élèves

Le collège Max Jacob de Quimper en parle

* Dire, c’est croire

NOS PARTENAIRES