A propos d'Energie Jeunes
  • Développer la persévérance scolaire
    chez les collégiens de REP.

  • Former bénévolement les collégiens à la persévérance scolaire, dans les quartiers les moins favorisés.
  • Agir dans les établissements scolaires, aux côtés des enseignants.
  • Transmettre l'envie d'apprendre, mais surtout faire acquérir de bonnes habitudes.
  • Suivre les jeunes tout au long de leur parcours au collège.
  • Faire reculer le décrochage scolaire.

Tout cela, c'est la mission d'Energie Jeunes.

 

 

  • Notre objectif pédagogique :
    former à l’autodiscipline

L'échec scolaire résulte le plus souvent d'un cercle vicieux dans lequel se mêlent un manque de travail, de mauvais résultats, la perte de l'estime de soi et le découragement.

Sa meilleure prévention est la régularité dans l'effort. Cela suppose l'engagement, c'est-à-dire l'implication personnelle dans l'action, ainsi que l'autodiscipline, qui se définit comme
la capacité à renoncer à des plaisirs immédiats au profit de bénéfices à plus long terme.

L'autodiscipline est la « compétence reine », celle qui permet d'acquérir toutes les autres. ( L'expression est de Roy Baumeister, Professeur émérite et Directeur de l'Institut
de Psychologie Sociale de Florida State University.)

 

Le degré d'autodiscipline d'un enfant permet, deux fois plus que le Q.I., de prédire sa réussite scolaire.
(Source : Duckworth, A. L., & Seligman, M. E. P. 2005. Self-discipline outdoes IQ in predicting academic performance of adolescents. Psychological Science, 16-12, 939-944.)

Or, pour les collégiens, il n'est pas évident de participer attentivement en classe et de faire ses devoirs à la maison à heure fixe, en dépit des autres tentations de toutes natures.

Notre objectif pédagogique principal est donc de développer l'engagement et l'autodiscipline chez chaque collégien.

  • Notre engagement :
    l’impact sur les résultats scolaires

L’efficacité du programme Energie Jeunes est démontrée par une vaste étude scientifique impliquant le suivi de 24.000 élèves, sous la supervision de la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire, par des chercheurs de réputation internationale. Selon cette étude, « les collégiens qui ont bénéficié de la formation Energie Jeunes obtiennent des notes sensiblement plus élevées (…) que ceux qui n’y ont pas participé » et ce, « dès la première année d’un programme bâti sur quatre ans. »

Pour télécharger le rapport 2016 de l'étude d'impact,
cliquez l'image ci-dessous
energie_jeunes_rapport_impact_2016
Pour voir un témoignage d’élève,
cliquez l'image ci-dessous
temoignage_assia_energie_jeunes.jpg